Creativone.net » Dans la boite » Quel est le prix d’un controle d’engin de levage ?

Quel est le prix d’un controle d’engin de levage ?

Pour sécuriser les travailleurs et les biens de toute entreprise travaillant dans le domaine des chantiers, la loi oblige les responsables à effectuer de manière régulière un contrôle technique sur leurs appareils de levage. Il s’agit justement de la VGP (Vérification générale périodique) qui permet de déceler d’éventuelles anomalies et de prévenir les accidents de travail.

Qu’est-ce que la VGP ?

La VGP est un contrôle technique effectué sur les appareils et accessoires de levage, garantissant la sécurité des personnes et des biens de l’entreprise, stipulé par l’arrêté de mars 2004 qui le rend obligatoire. Ce contrôle concerne essentiellement les appareils et les machines relevant de :

  • l’élévation des charges ;
  • l’élévation des postes de travail ;
  • le déplacement en élévation des personnes.

La VGP relève des responsabilités du chef ou du gérant de l’entreprise. Ce dernier a le choix de confier cette tâche en interne, à l’un de ses employés ou alors en externe en faisant appel à un organisme agréé ou un expert. La VGP est effectuée en deux parties : le contrôle statique et le contrôle dit dynamique. Le premier consiste en une vérification technique qui permet de constater des problèmes ou des anomalies pour éviter des accidents. Le deuxième quant à lui se fait en un certain nombre de tests pour vérifier le bon fonctionnement de l’appareil. A cet effet, le responsable de l’établissement doit fournir au contrôleur le cadre et les outils nécessaires pour mener à bien la VGP.

Tarifs et périodicité de la VGP

La loi exige que la totalité du matériel utilisé en terrassement (vrac : terre et gravier) soit contrôlée une fois par an. Ceci ne concerne pas les télescopiques, les chariots élévateurs et d’autres appareils de manutention. Aussi, 2 fois par an, le matériel de levage (palette, nacelle, pique botte, etc) doit être contrôlé. Il s’agit par exemple des chargeurs automoteurs à conducteurs portés. Notez que les tracteurs agricoles munis d’un chargeur frontal et de grues forestières sont également concernés.

Sachez également que les machines de levage qui s’emploient de façon directe par la force humaine dans le but de l’élévation d’un poste de travail sont obligatoirement contrôlées tous les 3 mois. On pourrait alors citer comme exemple les bennes à déchets et les presses hydrauliques.

Comme nous le disions plus haut, pour effectuer une VGP, il est possible de faire appel à un prestataire externe. Des plateformes web qui proposent ce type de services sont nombreuses. En général, elles proposent une organisation minimum de 3 vérifications dans un même lieu qu’elles facturent entre 80 et 85 euros pour un contrôle simple. Des contrats « forfait contrôle 3 ans » sont aussi disponibles avec des tarifs autour de 65 euros pour une vérification semestrielle et environ 70 euros pour une annuelle.