Creativone.net » Dans la boite » Micro entrepreneur : quels avantages et quelles obligations ?

Micro entrepreneur : quels avantages et quelles obligations ?

Le micro entrepreneur est un statut ouvert à tout le monde, des étudiants aux demandeurs d’emploi en passant par les salariés ou les retraités. La micro entreprise n’est pas en rapport avec un type d’entreprise ou une forme juridique, il s’agit d’un régime fiscal.

Le statut de micro entrepreneur offre, donc, un régime fiscal simplifié et avantageux. Il évite aux entrepreneurs, dont les activités sont faibles, de faire face aux lenteurs et aux complications de l’administration. La micro entreprise peut avoir une activité commerciale, libérale ou artisanale.

Quel est le régime fiscal du micro entrepreneur ?

Les entreprises pouvant bénéficier du régime fiscal du statut du micro entrepreneur sont toutes les entreprises individuelles, à l’exception des professionnels de l’immobilier, des activités artistiques, des officiers ministériels…etc.

Le statut du micro entrepreneur est soumis au régime micro fiscal, c’est le chiffre d’affaires qui définit le bénéfice imposable de la micro entreprise. Ainsi, l’administration fiscale applique un abattement forfaitaire sur le chiffre d’affaires. L’abattement s’élève à :

  • En ce qui concerne l’achat-revente immobilier, un pourcentage de 71% est appliqué.
  • Pour les activités industrielles et commerciales, un taux de 50% est appliqué sur le chiffre d’affaire.
  • Quant aux activités non commerciales, l’abattement est fixé à 34%.

Pour ce qui est de la TVA, les micro entrepreneurs n’ont pas recours à la collecte de la TVA et ne la couvrent pas sur leurs achats. En ce qui concerne la taxe sur les salariés, les entrepreneurs soumis au régime de la micro entreprise, sont exonérés de cette taxe.

Il n’est pas exigé au micro entrepreneur de déposer une déclaration d’impôts très détaillée, elle ne doit comporter que des informations simples en rapport avec l’entreprise comme l’état civil, le nombre des salariés…etc. Cependant, il est fortement conseillé au micro entrepreneur de conserver toutes les pièces justificatives liées à son activité, afin de pouvoir établir des listes des recettes et des achats.

Quelles sont les conditions à respecter pour profiter du régime fiscal du micro entrepreneur ?

Il y a deux conditions à respecter pour pouvoir obtenir le statut de micro entrepreneur. La première est que l’entreprise soit individuelle, c’est-à-dire qu’il faut être seul pour lancer son projet et le réaliser. La deuxième condition est que la micro entreprise doit être petite en terme de chiffre d’affaires.

De là, on comprend qu’il faut qu’elle respecte un seuil limite en matière de chiffre d’affaires annuel. Les plafonds de chiffre d’affaires à ne pas dépasser dépendent de l’activité exercée et sont :

  • De 82200 euros pour les activités dites commerciales.
  • De 32900 euros pour les activités de prestations de services ou libérales.

Il est à noter qu’un micro entrepreneur a le droit de mettre fin à son activité dès qu’il le souhaite.

Comment continuer :